Rondes et jeux dansés : séquence GS

par | 23 Août 2023 | Motricité, Musique | 1 commentaire

séquence GS rondes

Cliquez sur l’image pour télécharger la séquence.

Voici une séquence de 7 séances pour travailler autour des rondes et des jeux dansés en GS.

Dans ma classe, je la mènerai en période 1, avec un groupe d’environ 15 élèves. La séquence sera également adaptée pour être menée en anglais par ma collègue avec le petit groupe qui a choisi l’option anglais renforcé. Et elle sera également menée dans une autre classe de GS de l’école. Cela nous permettra de faire une rencontre des trois groupes à la fin de la séquence : c’est l’objet de la septième séance.

Des musiques rythmées et engageantes

J’ai essayé de trouver des chansons motivantes, qui donnent envie de danser. Dans les ouvrages pédagogiques, les séquences sur les rondes qui proposent des musiques lentes et anciennes ne fonctionnent pas vraiment et les enfants se lassent vite. J’espère donc que les morceaux choisis plairont à mes élèves et qu’ils leur donneront envie de danser. J’espère qu’ils vous plairont à vous aussi et à vos élèves.

La structure des séances

Chaque séance dure environ 30 minutes. Si on souhaite prendre un peu plus de temps pour reprendre les danses proposées et pour ajouter des paroles ou des gestes, une séance peut facilement durer 45 minutes. Personnellement, je préfère rythmer le temps passé dans la salle de motricité. J’utilise par contre d’autres moments de la journée, notamment en langage, pour revenir sur une photo de l’activité ou les paroles d’une chanson par exemple.

Toutes les séances sont construites sur le même modèle et se déroulent en quatre temps :

L’échauffement

C’est un court moment qui permet d’entrer dans l’activité, avec des danses faciles. Il s’agit principalement de rondes avec des énumérations ou des gestes. Dans cette phase, il n’y a rien de complexe et les élèves sont tous en réussite.

Une phase de complexification

Dans ce deuxième temps, les danses proposées présentent davantage de complexité, et cela à deux niveaux.

Du point de vue de la motricité, les élèves sont amenés à faire des actions plus riches et à les coordonner avec ceux de leurs camarades.

Il y a aussi une plus grande difficulté dans le texte des chansons. Comme il induit généralement les gestes à réaliser, sa compréhension est importante. Mes élèves n’étant pas tous francophones, cette phase représente donc un moment de concentration plus importante.

Un travail autour d’une danse codifiée

La troisième partie de la séance permet une complexification supplémentaire. On commence à entrevoir l’idée de chorégraphie, qui sera reprise plus tard dans l’année lorsqu’il s’agira d’en créer une. Pour l’instant, les élèves apprennent à danser ensemble en respectant des gestes définis. Ce travail de coordination est difficile et demande à chacun une réelle attention.

Un retour au calme

Enfin, avant de retourner en classe, je propose un court moment de calme. En général, nous reprenons une comptine connue ou un jeu de doigts.

 

Verbaliser

En maternelle, tous les apprentissages sont liés au langage. C’est encore plus important avec un public plurilingue.

Les rondes et les jeux dansés ne font pas exception. Ici, il s’agira d’abord de comprendre les textes des chansons, surtout lorsqu’ils indiquent les gestes à réaliser. Cette activité permet également d’apprendre du lexique et des structures langagières. On apprend par exemple les parties du corps avec “Savez-vous planter les choux”. Et les refrains répétés permettent d’ancrer des tournures fréquentes qui pourront être réinvesties en production.

Les séances de motricité sont également une excellente occasion d’amener les élèves à s’exprimer. On propose de idées, on explique les gestes, on met des mots sur la façon dont on doit s’y prendre… Une photo de l’activité permet d’évoquer un moment vécu à l’oral et de dicter collectivement un texte à l’adulte pour le cahier de vie. Les possibilités sont innombrables et le thème motive généralement les élèves car c’est du vécu.

Les objectifs langagiers ne sont pas détaillés dans la séquence proposée, mais ils sont pourtant réels.

 

A voir aussi :

Courir vite : séquence GS

Courir vite : séquence GS

Une séquence d’athlétisme pour la GS, autour de la course : apprendre à courir vite en ligne droite en réagissant à un signal, courir en franchissant des obstacles, courir en équipes.

lire plus

1 Commentaire

  1. Un grand merci pour ces rondes modernisées, attrayantes et motivantes. Beau travail.

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *